Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2017

BLACKMORE'S NIGHT : AUTUMN SKY. CD paru en 2010.

51mOMV-TH5L.jpgSonnez hautbois, résonnez musettes ! avant de s' en jeter dans le cornet en ces fêtes de fin d' année ! je viens de me faire mon premier Blackmore's Night ; une acquisition que j' avais remise et remise malgré la beauté de la dulcinée de Ritchie, Candice Night ! Outre que la musique est une ode au collant mouleboules façon Robin des bois, l' homme plus black que purple vit dans un château médiéval, et que sa muse se coltine avec des robes avec beaucoup trop de tissus, la guitare électrique est un tiers du temps présente et je suis toujours envoûté par ce touché délicat et subtil, et, par la voix éclatante de sa bien-aimée aussi. Tout ça est très éloigné du hard rock, c' est le genre de musique auréolé de Distinctions New Age mais qui peut plaire à tout le monde, sauf aux sourdingues et adeptes de la craspouillerie. New Age pour un style provenant de la fin du Moyen-âge et début de la Renaissance avec moultes adaptations de folklore traditionnel sans compter les sobriquets des musiciens : Bard David of Larchmont, Earl Grey of Chimey, Squire Malcolm of Lumley et Gypsy Rose... mais qu' est ce que c' est beau !


13:59 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, chanson

16/07/2016

Alain Souchon : Arlette (1993).

chanson française,musiqueAlain Souchon fait des erreurs, écrire des chansons sur des gens qui ne sont pas morts : Paul-Loup Sulitzer, Claudia Schiffer et donc Arlette. Pour la musique, Laurent Voulzy ne s' est pas foulé, les paroles de la Souche sont très évanescentes. On peut largement s' en passer. Poulailler's song, c' est d' un autre niveau, surtout quand il fait parler les cons : La djelabba, c' est pas ce qui faut sous nos climats. Arlette Laguiller, j' ai rien contre elle, rien pour non plus. Lorsqu' elle se sert du fameux travailleurs, travailleuses pour une employée de banque qui ne risque pas de prendre des coups d' arc de soudure dans les mirettes, des brûlures par chalumeau, un flexible d' oxygène dans la gueule parce qu' un abruti a mis de la graisse sur le mano, des bouts de ferrailles et de béton sur la tronche, de traverser une toiture ou de se casser la gueule d' une échelle, par contre, je risquerais de mordre. Mais pendant les élections présidentielles de 2002, elle a prouvé qu' elle est vraiment une communiste radicale : Jacques ou Jean-Marie, c' est la même chose, droite ou extrême droite, du pareil au même ; pour elle, c' est la praxis ou rien. D' où Souchon qui la répudie. Parce que les communistes cégétisés dans les années 80, au moment du démantèlement de la sidérurgie et des mines, qui viraient nationalistes du jour au lendemain...


29/02/2016

JOE COCKER : SOMETHING TO SAY. 1973. CD paru en 1990.

41lpyRIXNtL.jpgSe procurer cet album de 1973 paru en CD en 1990 est actuellement très difficile. Si je m' en rappelle bien, j' ai dû le chiner chez un disquaire d' occaz à Luxembourg-Ville. Paraît-il qu' il existe une version remasterisée datant de 1998 avec la pochette américaine bien plus jolie. Pourtant, il s' agit peut-être du plus personnel disque du plombier et inventeur de l' air guitar. C' est la dernière fois où Joe Cocker coécrit autant de chansons ; six tout de même dont cinq avec son fidèle claviériste Chris Stainton. Les plus connues étant Black Eyed Blues au tempo lancinant superbement reprise par Esther Phillips sur son album éponyme, et High Time We Went bâtie sur une seule ligne de force à tel point que Bob Seger, Frankie Miller ou Rod Stewart aurait dû nous en donner leur version, ainsi que Woman to Woman avec sa célèbre voix de fausset samplée par je ne sais plus quel rappeur. Sa mouture du Midnight Rider de Gregg Allman vaut bien celle de Big Bob sur Back in '72. Et puis tout ça se termine par un St. James Infirmary Blues (J'avais deux amis par Eddy Mitchell) en public de toute beauté. Qu'est-ce que ça fait du bien d' écouter un son brut de décoffrage avec cette voix tellement bourrée de défauts reflétant tout les accidents de la vie qu' elle en devient indispensable pour son bien-être.








10:24 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, rock