Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2012

STEVE WINWOOD : ARC OF A DIVER. CD. 1980.

514VjkSviPL._SL500_AA300_.jpgJe ne suis pas un spécialiste de Steve Winwood, mais cet album je le connais bien, du moins par Georges Lang qui en passait (et en passe encore) de larges extraits dans ses célèbres Nocturnes sur RTL à la fin de l' année 1980. Nous sommes dans un des genres préférés de Georges Lang, le style soft soul et rock west coast de la fin des années 70 ici fait par un Anglais en Angleterre à Gloucestershire plus précisément. Steve Winwood veut tout faire (le syndrome Stevie Wonder, Todd Rundgren et Prince) donc il joue de tous les instruments, et là si au point de vue piano et orgue Hammond il est quasi imbattable, à la basse très bon, à la guitare plus qu' honnête, c' est malheureusement très limite à la batterie (comme chez Todd Rundgren). Bien sûr la voix soul, chaude avec le juste dosage de grain éraillé dans la gorge est magnifique ; mais l' emploi du synthé fait quand même un peu daté surtout quand il tente d' imiter le sax sur While You See A Chance ; par contre sur Slowdown Sundown il y arrive presque mais les spécialistes de Winwood apprécient peut-être cela mieux que moi. Si vous aimez le genre de chansons qui peut plaire à tout le monde - ce n' est pas facile de faire des chansons qui plaisent à tout le monde, demandez à Burt Bacharach car pour Hal David il est mort le 1 septembre 2012 - ce disque est pour vous (et moi).


10/07/2011

JULIE LONDON : SWING ME AN OLD SONG (1959). CD.

51AmH3V4YPL._SL500_AA300_.jpg
vlcsnap-2011-07-10-10h19m53s234.png















Pour comprendre l' effet sensoriel de la voix de Julie London sur un homme, il suffit de regarder dans la série-western Rawhide l' épisode n° 1 de la saison 3 Incident at Rojo Canyon (1960), et voir la tête toute énamourée d' un juvénile Clint Eastwood lorsque Julie chante Perfect Love avec son second mari Bobby Troup l' accompagnant à l' harmonium. Clint Eastwood a la même expression que le moustachu sur la pochette de cet album.

Certains vont nous objecter que Julie a moins de technique que Lena Horne que je connaissais ou Nancy Wilson que je viens de découvrir, c' est juste, moins d' originalité que Peggy Lee, cela est juste aussi. Mais elle a une faculté rare, celle d' un érotisme naturel et presque désinvolte. Pas étonnant que cette désinvolture ait plu à Robert Mitchum qui l' eut comme partenaire dans le très beau western élégiaque The Wonderful Country (1959) de Robert Parrish. Quelques albums de Julie ne sont disponibles qu' en pressage japonais vinyl replica, celui-ci en fait parti. Le son y est magnifique. On a l' impression que Julie nous sussure à l' oreille. Ah ces Japonais !

vlcsnap-2011-07-10-10h20m18s247.pngvlcsnap-2011-07-10-10h22m05s90.png












Premier titre Comin' Thro' The Rye de l' album Swing Me An Old Song. Excusez la qualité du son, étant donné que l' on entend des craquements, c' est celui d' un 33trs.

22/04/2011

NANCY WILSON : THE BEST OF.

786419.jpg

C' est une très belle femme. Elle chante surtout du jazz (elle ne fait pas du scat, du moins sur ce CD et je déteste le scat). Elle possède une voix exceptionnelle. Elle a enregistré plus de 70 albums... que dire d' autre... ben, pour la découvrir il faut bien commencer par une compilation, même succincte. Sur ce Best of, des styles musicaux divers sont assez bien représentés. Et c' est là que le bât blesse : 18 chansons en 43 minutes, c' est trop court.





easy listening,musiqueOn est dans le style jazzy très sensuel, néanmoins assez énergique, avec les standards Call Me Irresponsable, Wives & Lovers, (I Left My Heart) In San Francisco, What Kind Of A Fool Am I ? et All Night Long, où l' accompagnement musical est réduit à son minimun ce qui met son timbre vocal encore plus en valeur. On atterrit en douceur de temps en temps dans le "easy listening" tout en violons langoureux avec Someone To Watch Over Me, Time After Time et Yesterday. Il y a du rythm'n'blues, BCBG certes, mais de bonne facture avec Uptight (Everything Is Alright) et Unchain My Heart. Une très bonne reprise du hit Spinning Wheel de Blood, Sweat and Tears. Une version de Son Of A Preacher Man qui n' a rien à envier à celle de Aretha Franklin. Son interprétation de la chanson-titre Moon River du film Breakfast At Tiffany's (1961) de Blake Edwards fait oublier sans difficulté celle d' Audrey Hepburn... alors il va falloir se procurer une autre compilation plus fournie ou acheter l' intégrale de Nancy Wilson.


6a00e008dca1f08834014e5f4a2aa7970c-250wi.jpg6a00e008dca1f088340147e2a537cb970b-350wi.jpg