Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2009

JOHN LEE HOOKER : DON'T TURN ME FROM YOUR DOOR.

51N6B9GTF1L__SL500_AA240_.jpgAnarchique. Âpre. Pas facile à l' oreille. Le blues de John Lee Hooker fiche la trouille tellement il est près de l' os. La guitare tout juste accordée dont le son ressemble à une vielle gamelle avec des fils de fer en guise de cordes. Et cette voix qui vient d' outre-tombe.

Les blues de Jonh Lee Hooker ne respectent pas les douze mesures. Ils se déroulent souvent sur un seul accord. John Lee Hooker ne chante pas pour les autres. Il chante pour lui. De l'art à l' état brut.

Enregistré en une journée de 1953 à Cincinnatti. Sauf "You Lost A Good Man", "Don't Turn Me From Your Door", "Talk About Your Baby" et "Drifting Blues" le 05 octobre 1961 à Miami. Ces derniers titres sont un peu plus "apprivoisés". Seul "Drifting blues" n' est pas signé Hooker mais Moore-Brown-Williams.

16:22 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blues, musique

THE CORRS : Live at the Royal Albert Hall.

411ZBT6H4TL__SL500_AA240_.jpgVOUS AIMEZ LES BONBONS ?

Comment rester insensible aux charmes des soeurs Corr ?
Comment résister au sucre à la fin d' un repas ?
Comment aimer le style "variété internationale à base de musique traditionnelle irlandaise", alors que vos héros sont Rory Gallagher et Phil Lynott ?

Il faut avoir un fort penchant pour la belle gente féminine.
On peut aimer le sucre, mais ne pas en abuser car cela donne de l' embonpoint et diverses maladies chroniques. J' en ai abusé.
Elles sont bonnes musiciennes. Elles le prouvent sur ce DVD agréablement filmé au Royal Albert Hall de Londres le 17 mars 1998. On adore la voix d' Andréa et ses minauderies charmantes, il va de soi. On aime beacoup, vraiment beaucoup, le violon de Caroline. Mick Fleetwood est présent à la batterie sur "Dreams", "Haste to The Wedding" et "Toss The feathers". Sharon est une très, très, très bonne batteuse aussi.

Le DVD a deux faces. Face 1 : son dolby digital 5.1. Face 2 : son PCM stereo. Image 4/3.
Les paroles des chansons peuvent accompagner les images. Ce n' est pas ce que l' on regardera en premier, vous vous en doutez bien.
Elles ont un frère dans le groupe. Pas vu.

14:27 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the corrs, musique

11/11/2009

SCORPIONS/LOVEDRIVE : Le pire et le meilleur.

517mJ9MdRiL__SL500_AA240_.jpgLe pire : les ballades. "Always Somewhere", du pur sucre, aux arpèges repiqués à "Simple Man" de Lynyrd Skynyrd. L' hyper simpliste "Holyday" est encore pire dans le genre, véritable composition de débutant.

Mais Scorpions cultive aussi la fausse bonne idée : le reggae "Is There Anybody There ?". Idée reprise à Led Zeppelin avec "D'Yer Mak'er" sur "Houses of The Holy" (1973), qui était déjà un résultat un peu balourd chez le dirigeable.

Le gros son FM et le riff de "Loving You Sunday Morning" sort tout droit de chez Tom Scholz, le producteur-arrangeur-compositeur-guitariste etc... du groupe Boston. Appel aux oreilles du public lambda américain ?

Le meilleur : le riff dissonant et inventif d' "Another Piece of Meat", l' instrumental "Coast to Coast" et son ambiance morbide, la chanson titre "Lovedrive" avec encore une fois un riff inventif. Ces trois chansons sont réhaussés des solos de Michael Shenker. Le tempo speed de "Can't Get Enough" et son exécution implacable prouve que Scorpions était bien un grand groupe.

Malheureusement la très belle voix "He's a Woman-She's a Man" de Klaus Meine va les diriger de plus en plus vers le pire. Le dernier album "Humanity Hour" (2007) est un des albums les plus roublards que le Métal a produit.

22:48 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique