Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2012

BLACK SABBATH : CHILDREN OF THE SEA. DVD.

41+4NM+BqeL._SL500_AA300_.jpgIl y a des jours où la haine monte en vous sans pouvoir la calmer. Dans l' édition de DVD, certains professionnels (?!) profitent des fans, surtout de leur (petit) compte en banque, pour nous proposer des produits qui tiennent du cynisme le plus absolu. Les 46 minutes de ce concert enregistré pendant un festival au Brésil en 1994 valent juste un passage direct à la poubelle (ne pas oublier de le balancer dans la poubelle des déchets recyclables). Ce n' est pas la prestation scénique de Black Sabbath qui est en cause, mais la qualité de l' image qui correspond à une cassette VHS que l' on aurait trouvée dans une cave humide aux murs pleins de salpêtre... et le son vaut mieux ne pas en parler. À noter que le chanteur présent sur cette... chose est Tony Martin ; ce serait Ronnie James Dio, on aurait peut-être pardonné... et encore...

22:56 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : métal, musique

03/10/2011

TODD RUNDGREN : HERMIT OF MINK HOLLOW (1978). CD.

51k8Y2Vuw3L._SL500_AA300_.jpgAlors que Todd Rundgren nous assène cette année d' un album de reprises du bluesman légendaire Robert Johnson tout-à-fait dispensable, il est de bon ton de se replonger dans un de ses albums les plus réussis et les plus aboutis paru en 1978. Hermit of Mink Hollow sort dans les bacs après que Rundgren se libère d' expériences style rock progressif qu' il est de bon goût de ne pas aimer : Les faces B de Todd Rundgren's Utopia (1974) ou Initiation (1975) par exemple. Donc il revient aux amours de ses cinq premiers albums : Runt (1970), The Ballad of Todd Rundgren (1971), Something/Anything (1972), mais, déjà sur A Wizard, A True Star (1973) et Todd (1973) il y a quelques petites dérives progueuses ; disons plutôt que ces deux derniers albums sont foutraques et bordéliques. Donc pour Hermit of Mink Hollow on y trouve des chansons et rien que des chansons, même si les mélodies ne sont pas toujours immédiates comme chez son alter-égo Randy California dont ils partagent le même manque de reconnaissance du public et une armée de fanatiques idolâtres (je dois en faire partie...). À écouter pour commencer Can We Still Be Friends, titre qui sera l' un de ses rares hit, pour se faire une idée et qui peut être une excellente entrée en matière de l' univers du dandy cybernétique.


10:49 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pop-rock, musique

28/08/2011

JOHNNY HALLYDAY : ANTHOLOGIE 1960-63. CD.

musique,pop-rockDans la toute première partie de la carrière de Johnny, il y a beaucoup de scories, et surtout de l' amateurisme. Cela ne vient pas de lui, mais de l' environnement des studios français remplis de musiciens de jazz cachetonnants et peu motivés qui prenaient ces jeunes chanteurs de rock pour des nullards. D' où une haine tout-à-fait légitime en ce qui me concerne pour les jazzeux.

Pour en revenir à cette compilation de 1960 à 1963, on y retrouve les meilleurs titres de Johnny dans l' ordre chronologique. Les plus réussis sont enregistrés à Londres : Douce violence, Il faut saisir sa chance, Avec une poignée de terre, Elle est terrible, Quand un air vous possède..., ou Nashville : Dans un jardin d' amour, Pas cette chanson, Tes tendres années, Les bras en croix qui est ma chanson préférée. Quand à ceux mis en boîte à Paris, on y entend une différence assez perceptible, un aplomb moins dynamique des musiciens surtout sur les rythmes rapides : Laisse les filles, Souvenirs, souvenirs, Douces filles de seize ans ou sa version de Da dou ron ron qui est quand même largement supérieur à celle de Sylvie Vartan. Les deux chansons du tandem Aznavour/Garvarentz prouvent que Johnny avait une grande souplesse doublée à une grande assurance pour un jeune homme de moins de vingt ans, d' ailleurs l' hexagone n' a plus jamais eu de chanteur de ce niveau d' excellence.

On a droit tout de même au twist, mais il a évité de mettre dans le Cd, c' est lui qui a sélectionné les chansons, La marche des patates fait pour les patates comme le disco.


21:26 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, pop-rock