Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2019

Leviathan de Léonard Keigel avec Marie Laforêt, Louis Jourdan, Lili Palmer et Madeleine Robinson. DVD.

81eSUColWUL._AC_SL1500_.jpgNe pas chercher plus loin, c' est le meilleur rôle de Marie Laforêt qui ressemble dans la première scène où elle est observée par Louis Jourdan, excellent en précepteur veule et lâche et donc attirant, à la pulpeuse Bernadette Laffont. Atmosphère lourde d' une petite ville de province, qu' on a envie de rayer de la carte, remplie de maîtresses-femmes insatisfaites, Lili Palmer et Madeleine Robinson impériales, et de jeunes femmes obligées de se prostituer pour survivre. Le livre de Julien Green est gris, le film plonge dans les ténèbres et conte l' histoire d' amour entre une Belle impure et une Bête maladive.
Dans les bonus du DVD, le fils Green se gausse et chouine.
La copie du film est moyenne.

Bonus :
-De ce côté-ci du miroir, entretien avec Eric Green
-Entretiens avec Eric Green, Noëlle Balenci, Jacques Sorkine
-Page cinéma, entretiens avec les acteurs de Léviathan
-Apostrophes, entretien avec Julien Green par Bernard Pivot
-Adrienne Mesurat, scènes commentées du film de Marcel L’Herbier
-Julien Green, émission radio de l'Office War Information
-Noëlle Balenci, itinéraire d'une monteuse

Film en noir et blanc de 1962 d' une durée de 87 minutes en 16/9
Version originale française avec sous-titres français pour malentendants ou sous-titres anglais

30/10/2019

DE L'AUTRE CÔTÉ DE MINUIT (1977) de Charles Jarrott avec Marie-France Pisier et John Beck

71B4XEHeqLL._AC_SY445_.jpgFilm drôle à son corps défendant, style camp, et à la réalisation tellement neutre que Jarrott doit être un planqué de Suisse. De l'autre côté de minuit est un bidule à voir tant il enfile les scènes ridicules dans le genre : ils ne vont quand même pas oser le faire ! Jean Tulard avait déjà signaler la scène hénaurme de l' avortement avec un porte manteau, mais, celle érotique entre Marie-France Pisier et Christian Marquand est un must de débandade ; Just Jaeckin est un génie ! Les balades des tourtereaux (John Beck / Marie-France, John Beck / Susan) sur la musique vide de Michel Legrand ont dû inspirer l' hilarante flânerie amoureuse de Leslie Nielsen et Priscilla Presley dans Y-a-t'il un flic pour sauver la reine ? Sorrell Booke ressemble a un orang-outan miniature, Raf Vallone s' en fout et Clu Gulager aussi, on en arrive même à douter de Susan Sarandon. L' histoire, rien à cirer, autant se taper un Tintin et Milou chez les Inuits ?! Bon, Marie-France donne de sa personne en apparaissant dans le plus simple appareil, son personnage arrive à ses fins grâce à son expérience horizontale...

Film de 1977 en couleur au format 16/9 d' une durée de 160 mn présenté dans une bonne copie
Bonus :
- Le costumier Christian Gasc parle pendant 12 minutes de Marie-France Pisier
- Une présentation d' autres énormités mélodramatiques chez Koba films

16:51 Publié dans Blog, cinéma, Film, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2019

LE GROUPE (1966) de Sidney Lumet avec Jessica Walter, Joan Hackett, Larry Hagman, Candice Bergen, Elisabeth Hartman et Hal Holbrook.

61n3tQExmHL._SY445_.jpgExactement le film attrape-gogo pour intello qui se la pète. L' histoire se passant la veille de la seconde guerre mondiale multiplie les personnages. Les petites historiettes existentielles de ces demoiselles, toutes sont plus ou moins aliénées, sortant de l' Université se révèlent d' un ennui abyssal. Certaines de ces actrices présentes à l' appel seront bien meilleures dans d' autres productions : Jessica Walter chez Clint Eastwood, Joan Hackett chez Tom Gries, la très sensible Elisabeth Hartmann (disparue trop tôt) chez Don Siegel. Joanna Pettet concurrence Bette Davis dans le surjeu, Candice Bergen n' existe que pour une vague scène finale avec Larry Hagman qui est excellent. Shirley Knight pour mon grand bonheur s' est assise sur sa méthode Stanislavski, elle est vraiment sans reproche. Parait-il que Sidney Lumet en est le réalisateur. Belle photographie du mythique Boris Kaufman.

Film en couleur de 1966 au format 16/9 d'une durée de 150 mn.
En bonus, un entretien d' une durée de 20 mn avec Nicolas Schaller journaliste cinéma.
Très bonne copie.

14:42 Publié dans Blog, cinéma, Film, Web | Lien permanent | Commentaires (0)