Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2019

Le tricycle rouge de Vincent Hauuy. Livre paru en 2017. Thriller.

81dKUKEddyL.jpgC' est bien écrit voire très bien écrit. C' est bien agencé. Multiplications des enquêteurs flics et scribouillarde concernant un serial killer (encore un!) ainsi que la disparition d' un journaliste dans les seventies. Un des investigateurs est un profiler à la patte folle, le genre de mec qui perçoit ce qui s' est passé sur une scène de crime (tu parles d' un bobard!). Un autre est une jeune femme journaliste-blogueuse aux goûts musicaux douteux, elle s' injecte dans les pavillons du Supertramp / Abba (c' est le crime ultime du bouquin!). À propos de l' intrigue tout y est : un petit coup de mafia pour la fausse piste, pédophilie, CIA, théorie(s) du complot (nous sommes tous les fils d' Oliver Stone!), darknet... les détails des scènes de crime tous nauséeux n' étaient peut-être pas obligatoires. Doté d' un titre très recherché chacun des petits chapitres, six pages en moyenne ce qui provoque un très bon confort de lecture, s' achève sur un suspens bien aménagé. Tout cela représente beaucoup de travail avec un dénouement(?) qui impose une suite.
Une réflexion me revient, je ne sais plus si elle est de Georges Simenon ou W. R. Burnett : ce qui est important ce n' est pas l' intrique mais les personnages. Et dans ce livre de Vincent Hauuy, nous sommes plutôt dans le néo-whodunit ou plus précisément dans les péripéties qui entraînent d' autres péripéties.

11:26 Publié dans Blog, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.