Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2017

Dio (The Elves) : And before Elf... there were Elves. CD sorti en 2011.

51MBE3bM24L.jpgPour ceux qui aiment Ronnie mais aussi pour ceux qui s' excitent sur le rock style garage du moins pour une partie du CD. On est soit dans le hard boogie blues où la voix agressive du lutin s' affronte à la guitare beckienne tranchante comme une lame de rasoir de son cousin David "Rock" Feinstein avec la reprise (Willie Dixon - J.B. Lenoir) de la reprise (façon Jeff Beck Group) You Shook Me voire anticipant une accélération à la Buck Dharma pour Drown Me In The River, soit dans des chansons plus mélodiques dont l' influence du claviériste Mickey Lee Soule est prégnante avec Wakeup Sunshine, Smile For Me Lady, You Felt The Same Way ou Simple Man, une chanson plus complexe ainsi le progressif (si, si !) Driftin' et l' honky tonk Cold Ramona. Le son est plus qu' acceptable, parfois Ronnie est en retrait, étant donné que les enregistrements ont dû être effectués dans des lieux où même John Lee Hooker ne devait pas y mettre ses guêtres. S' il faut revoir les albums d' Elf à la hausse, ils sont remasterisés chez Cherry red, il ne faut pas faire l' impasse sur ces premiers pas, sous le nom de The Elves, qui ne sont pas balbutiants du tout vu la diversité des styles et l' assurance de l' exécution. Par contre Wendy Dio, productrice exécutive du projet, auraient dû ne pas oublier d' indiquer les crédits des chansons.


16:53 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire