Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2017

Wet Willie : Keep on Smiling (1974)/Dixie Rock (1975). Les deux albums sur un CD paru chez BGO Records en 2009.

51NgPUY+DFL._SY355_.jpgJimmy Hall ? vous avez dit Jimmy Hall ? Mais qui est ce chanteur qui figure sur le très bon LIVE+ (2015) de Jeff Beck ? et puis je me suis dit, c' est pas le même qui fredonnait déjà sur Flash (1985) cette calamiteuse rondelle d' El Becko ! Cet odieux disque dont il n' y a qu' un seul titre à sauver, la version de People Get Ready de Curtis Mayfield interprétée par... Rod The Mod ! Parce qu' il faut l' avouer, Jimmy Hall chante juste, ça on ne peut pas le nier, mais face à l' Écossais peroxydé, son grain de voix est un peu passe-partout ; en revanche il est bien meilleur au sax et à l' harmo que Van Morrison ! Voix passe-partout, c' est aussi le cas sur ces deux albums de son groupe originel Wet Willie. Bon groupe de rock américain un peu FM dont tous les musiciens sont d' un niveau assez exceptionnel ; mention grand talent méconnu au guitariste Rick(y) Hirsch. Groupe qui parfois tombe dans l' insipidité avec Don't Way Too Long, le genre de facilité que chantonne Carol Lynley dans L' aventure du Poséidon ; par contre des petites surprises tel que les gospel Trust In The lord et He Set Me Free, la présence de deux choristes, Ella Avery et Donna Hall, une Noire vaut une Blanche, y aide beaucoup à tel point qu' elles interprètent seules le bien nommé Soul Sister. Parce que, encore une fois, on nous présente Wet Willie comme un groupe southern rock... ça serait plutôt aux accents southern rock, Jailhouse Moan ou Leona, et, surtout aux influences soul-funk plus que rythm'n'blues ; j' en connais certains qui ne se sont jamais remis de l' arrivée du funky Steve Gaines chez Lynyrd Skynyrd qui chantait en compagnie de Ronnie Van Zandt You Got That Right, mais, surtout seul Ain't No Good Life ; les fans hardcore enfilèrent leur slip à bannière étoilée, mirent leur chapeau pointu et enflammèrent de grandes croix en bois et crurent qu' Autant en emporte le vent est un film progressiste...





08:30 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rock, pop-rock