Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2016

George Langelaan : La Mouche (1957) et Temps mort (1962). Livre paru en 2008 chez Flammarion

51CWk3YIheL._SX351_BO1,204,203,200_.jpgRéalisme fantastique ou Fiction scientifique sont les appellations des deux nouvelles de George Langelaan. J' étais surtout attiré par La mouche, ce court récit très noir d' une trentaine de pages bien fournies qui donna l' excellent film de Kurt Neumann dont le traitement par le scénariste James Clavell est moins extrême mais assez fidèle à notre ami George ; contrairement à l' adaptation de David Cronenberg qui en est trop éloignée tombant dans les effets horrifiques de Grand-Guignol, retenons-y plutôt les très bonnes interprétations de Geena Davis et Jeff Goldblum. La deuxième nouvelle d' une cinquantaine de pages Temps mort conte l' expérience d' un homme projeté dans un monde où le temps semble suspendu et la vie arrêtée nous dit la quatrième de couverture. Elle est tout aussi sombre que La mouche. Ces deux histoires de cobayes humains volontaires, qui ne tombent jamais dans le délire des docteurs fous, les rendent encore plus terrifiantes ; une mise en garde sur le pouvoir scientifique.

La présentation de ce petit livre est complétée par des dossiers instructifs : une biographie de George Langelaan - un homme à redécouvrir qui fut un héro pendant la deuxième guerre mondiale et qui a publié bon nombre de romans d' espionnage - différents petits dossiers et notes dus au professeur de Lettres Frédéric Maget, dont je tempère tout de même l' enthousiasme sur le film de David Cronenberg.

15:25 Publié dans Blog, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, science-fiction

Les commentaires sont fermés.