Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2016

JOE COCKER : SOMETHING TO SAY. 1973. CD paru en 1990.

41lpyRIXNtL.jpgSe procurer cet album de 1973 paru en CD en 1990 est actuellement très difficile. Si je m' en rappelle bien, j' ai dû le chiner chez un disquaire d' occaz à Luxembourg-Ville. Paraît-il qu' il existe une version remasterisée datant de 1998 avec la pochette américaine bien plus jolie. Pourtant, il s' agit peut-être du plus personnel disque du plombier et inventeur de l' air guitar. C' est la dernière fois où Joe Cocker coécrit autant de chansons ; six tout de même dont cinq avec son fidèle claviériste Chris Stainton. Les plus connues étant Black Eyed Blues au tempo lancinant superbement reprise par Esther Phillips sur son album éponyme, et High Time We Went bâtie sur une seule ligne de force à tel point que Bob Seger, Frankie Miller ou Rod Stewart aurait dû nous en donner leur version, ainsi que Woman to Woman avec sa célèbre voix de fausset samplée par je ne sais plus quel rappeur. Sa mouture du Midnight Rider de Gregg Allman vaut bien celle de Big Bob sur Back in '72. Et puis tout ça se termine par un St. James Infirmary Blues (J'avais deux amis par Eddy Mitchell) en public de toute beauté. Qu'est-ce que ça fait du bien d' écouter un son brut de décoffrage avec cette voix tellement bourrée de défauts reflétant tout les accidents de la vie qu' elle en devient indispensable pour son bien-être.








10:24 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, rock

Les commentaires sont fermés.