Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2012

ZAKIYA HOOKER : Flavors of the Blues. CD. 1996.

bluesBen oui, c' est bien la fille de John Lee Hooker, mais pour ceux et celles qui ont un problème avec le style âpre et déstructuré du papa - il y a des alcools trop forts pour certain(e)s, même constat pour Jacques Brel -, Zakiya Hooker donne plutôt dans le soft blues, et il ne faut même pas trop la cantonner dans ce style (elle chante, ne hurle jamais), parfois on n' est pas loin de Steely Dan avec Art of Divorce comme la ligne de basse aux accents funky-jazzy le rappelle fortement. Pour Protect me From The Blues au petit solo de basse (encore !), Receipt To Sing The Blues et surtout Drowning in Your Love, Zakiya Hooker avec sa voix médium et soyeuse se fait sensuelle. La reprise obligatoire de l' obligatoire Robert Johnson donc Stones in My Passway qui ouvre l' album n ' est pas spécialement le meilleur choix, le mélodique Look me Up en est par contre un sommet, ainsi que Bit By Love (Hard Times) interprété en duo avec John Lee Hooker et qui clôt le disque. Rien de novateur, mais c' est inspiré et le chant de Zakiya Hooker est enregistré en prise Live, cela se constate à l' écoute.

Zakiya Hooker - aucune page de Wikipedia ne lui est consacrée - est née en 1948, s' est mariée en 1987 avec Ollan Christopher qui est devenu aussi son producteur principal (il est bassiste aussi !) ; c' est un ancien collaborateur de Curtis Mayfield ce qui explique la grande qualité des arrangements. Son premier album Another Generation of Blues sort en 1993, celui que je commente donc son deuxième en 1996, le troisième Keeping it Real en 2009 sur le label du couple Boogie with The Hook (comme par hasard). Un Cd live Colors of The Blues capté en Argentine est paru en 2005 ; les cinq premiers titres sont interprétés par Jorgelina Alemán, les deux suivants par Ollan Christopher et Zakiya Hooker chante sur les six derniers. Bref, c' est pas le nombre d' albums vendus qui l' obsède...


20:13 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blues

Les commentaires sont fermés.