Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2011

DIVE BOMBER de MICHAEL CURTIZ avec ERROL FLYNN et FRED MacMURRAY (1941). DVD.

cinéma,réalisateursVous voulez voir Errol Flynn avec une moustache encore plus fine que d' habitude en médecin militaire obsédé par les recherches sur le voile noir, symptôme des aviateurs (ils tombent dans les pommes) qui survient lors de leur bombardement en piqué, ou sur le mal d' altitude ? ce film est pour vous !

Durant les 127 mn de la projection de Dive Bomber (1941), on est passionné par la pugnacité d' Errol Flynn à vouloir solutionner ces questions physiologiques avec l' aide de son supérieur Ralph Bellamy, et celle beaucoup plus difficile à gagner de Fred MacMurray. Même la belle Alexis Smith, sa future partenaire dans Gentleman Jim (1942) de Raoul Walsh (celui qui n' a pas vu ce film ne sait ce qu' est le cinéma. Vive Raoul !), n' arrive pas à le détourner de son travail.

La réalisation de Curtiz est au cordeau. La qualité des transparences et des surimpressions est de premier ordre. On peut y admirer aussi de belles formations aériennes. De gros moyens ont été mis à la disposition du Hongrois. Belle photographie en Technicolor aux tons pastels de Bert Glennon et Winton C. Hoch. L' histoire bénéficie de la caution de Frank Wead de l' aviation de la Marine américaine. À noter qu' il y a dans les dialogues de grosses charges contre le mariage. La musique de Max Steiner est par moment insupportable.

Bonus:
1) Un petit documentaire Dive Bomber : Laissez-les voler d' une durée de huit minutes avec des sous-titres français.
2) La bande-annonce du film.

Film en couleur de 1941. Durée de 127 mn environ. Format en 4/3.
Version audio anglaise sous-titrée française. Pas de version audio française.
Excellente copie.

cinéma,réalisateurscinéma,réalisateurs
cinéma,réalisateurs
cinéma,réalisateurs
cinéma,réalisateurs
cinéma,réalisateurs

Les commentaires sont fermés.