Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2011

LE FEU FOLLET DE LA RÉPUBLIQUE : PHILIBERT BESSON, DÉPUTÉ VISIONNAIRE ET MARTYR par Bruno Fuligni.

41QVEL047FL._SL500_AA300_.jpgOn a tout dit de Philibert Besson, qu' il était fou, c' est un peu vrai comme tous les visionnaires, qu' il était un anarchiste de gauche, c' est vrai, qu' il était un héros de la guerre 14-18, c' est également vrai, qu' il était un pacifiste et qu' il inventa pour cela la monnaie européenne l' Europa afin d' éviter ce satané deuxième conflit qu' il avait prédit, tout ceci est vrai... On peut retourner le cas Philibert Besson dans tous les sens, une chose est sûre, il ne peut pas laisser indifférent. Cet homme, qui sera rebelle à toute imbécillité autoritaire et qui le paiera de sa vie, est à honorer. Car Philibert Besson, c' est tout le monde, il appartient à tout le monde, du moins à ceux qui refusent tous les dogmes. Et c' est pour cela aussi que l' excellent historien Bruno Fuligni qui officie sur la chaîne de la TNT LCP/PS le fait parler à la première personne dans ce livre, car nous avons tous une part de révolte en nous, du moins ceux qui ne veulent pas se laisser mener par le bout du nez, et lui il l' a montrée cette révolte et ne pouvait la contenir. Philibert Besson croyait surtout en l' individualité, à la modernité, à l' ingénierie et en la fée électricité... ne dit-il pas quand il fut député que parmi ses confrères de l' Assemblée Nationale il y avait cent quarante-huit avocats pour vingt-cinq ingénieurs, quarante-cinq journalistes ou publicistes pour vingt ouvriers et mineurs.. cela doit-être pire actuellement. Visionnaire, il l' est toujours...
P.S. Je suis beaucoup plus réservé sur le côté "martyr" développé par Bruno Fuligni, Philibert Besson est allé jusqu' au bout de SES convictions avec courage et pas par goût du sacrifice.

livre,politique,autobiographie

livre,politique,autobiographie


Les commentaires sont fermés.