Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2011

ROD STEWART. TONIGHT I'M YOURS (1981). CD.

51E7KacHLpL._SL500_AA300_.jpgRod Stewart est devenu depuis ce satané album Blondes Have More Fun (1978) une icône de la mode. Rod The Mod s' est californisé à 100 pour 100. Avant, c' était une superstar du rock qui envoyait le bois comme personne avec sa voix éraillée au sein du Jeff Beck Group et ensuite des Faces jusqu' en 1975, tout en exécutant en parallèle une carrière solo quasi-impeccable et tout en étant un auteur de chansons énorme : Mandoline Wind, Tonight's The Night, Cindy's Lament, Hot Legs, Three Time loser, The Killing Of Georgie... Pour faire vite, des disques à posséder.

Ce Tonight I'm Yours (1981) est certainement son dernier grand album. Bien sûr il y a des concessions aux maudites années 80 : Tonight I'm Yours et Young Turks où les synthés règnent mais ça passe bien, les guitares sont tout de même présentes ; Jealous qui rappelle, en beaucoup mieux grâce à l' harmonica de Jimmy Zavala, le discoïde Passion du très moyen album précédent Foolish Behaviour (1980) ; un slow Sonny pas vilain. À côté de cela on y trouve une merveille de tempo moyen How Long composé par Paul Carrack quand il faisait parti de Ace, une reprise rockabilly de Johnny Burnette Tear It Up, le Just Like a Woman de Bob Dylan mieux chanté que l' original, une belle ballade légèrement gospel Never Give Up On A Dream, une très bonne chanson fêtarde Only a Boy et un rock qui tue écrit par Rod Stewart Tora, Tora, Tora (out with the boys).



10:05 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, pop-rock

Les commentaires sont fermés.