Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2011

EURYTHMICS : REVENGE

519PXe+W5yL._SL500_AA300_.jpgAnnie Lennox est certainement la plus belle, la plus fantasmatique, la plus talentueuse et la plus puissante des chanteuses de soul blanche qui n' ait jamais existée sur terre, du moins le temps de deux albums d' Eurythmics : le précédent Be Yourself Tonight et ce disque Revenge paru en 1986. En plus sur scène la belle pouvait tenir la dragée haute à la reine Tina Turner. Dave Stewart, qui a compris qu' il fallait laisser tomber les synthés et les boîtes à rythmes débiles type Kraftbeurk des albums antérieurs, empoigne une guitare sûrement influencé par le grand Prince de Minneapolis qui est devenu à juste titre le nouveau héros et Dieu de la six cordes. Dès l' introduction de Missionary Man, on sait que l' on aura affaire à un excellent disque. Les chansons adoptent toutes des rythmes différents. When Tomorrow Comes et Thorn in My Side devinrent des hits justifiés. La ballade The Miracle of Love risque de passer plus l' épreuve du temps que Purple Rain par exemple, et enterre les slows dégoulinants et faciles des groupes de Hair Metal. Malheureusement avec leurs albums suivants, Eurythmics retomba dans les expérimentations technoïdes hasardeuses...



00:02 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.