Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2011

L' ÉVANGILE SELON SAINT MATTHIEU (1964) de PIER PAOLO PASOLINI.

cinémaL' ÉVANGILE SELON SAINT MATTHIEU... FAÇON COCO.

Le premier intérêt de L' évangile selon Saint Matthieu (1964) est ce style hiératique et un peu distancié de la mise en scène de Pier Paolo Pasolini. La photographie en noir et blanc de Tonino Delli Colli, habituel collaborateur du cinéaste-écrivain, jouant plutôt sur les tons gris est en adéquation avec la réalisation. L' emploi d' acteurs non-professionnels positionne le film du côté de Robert Bresson et pas du côté du néo-réalisme ; Pasolini n' a jamais été un exploitant du misébiralisme et n' a jamais flatté les larmes du public.

Le deuxième intérêt est la direction du scénario que Pasolini nous propose. C' est une thèse pertinente que le commun des mortels comprend aisément, car Pasolini ne se croit pas supérieur au spectateur. Il représente Jésus dans ses discours comme un militant communiste. Il faut être sourd et aveugle pour ne pas le remarquer. Les bonus présents sur ce DVD ne font que confirmer que l' on n' a pas eu la berlue.

Bonus :
1) Pasolini, un religieux sans foi par Hervé Joubert-Laurencin d' une durée de 10 mn.
2) Pasolini face à l' église, un entretien avec Virgilio Fantuzzi, prêtre jésuite et critique, d' une durée de 15 mn.
3) Un Christ à Cadaquès, un entretien avec Enrique Irazoqui, l' acteur amateur qui incarne Jésus dans le film de Pasolini, d' une durée de 23 mn.
4) Le film-annonce de 4 mn.

Film en noir et blanc de 1964. Format : 16/9. Durée : 2 heures 11 mn.
Version originale italienne sous-titrée française. Version audio française.
Très bonne copie.

cinémacinéma
cinéma
cinéma

00:14 Publié dans Blog, Film, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma

Les commentaires sont fermés.