Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2011

RUBY JOHNSON : I'LL RUN YOUR HURT AWAY.

41XRZ8PKNSL._SL500_AA300_.jpgEt voilà, encore une chanteuse de rythm'n'blues dont la voix puissante et la force d' interprétation sont à écouter de toute urgence. La carrière discographique de Ruby Johnson (1936-1999) n' est pas énorme, elle dure de 1960 à 1968, elle n' est composée que de 45 tours. Ici n' est représentée que la dernière période, celle de ses trois derniers singles chez Volt - "I'll Run Your Hurt Away"/"Weak Spot" ; "Come To Me My Darling"/"When My Love Comes Down" ; "If I Ever Needed Love (I Sure Do Need It Now)"/"Keep On Keeping On" -, plus, pour compléter le CD, quatorze chansons inédites issues des mêmes sessions de 1966 à 1968 avec les inusables Cropper (guitare), "Duck" Dunn (basse), Jackson (batterie) et le grand Isaac Hayes aux claviers. Hayes est aussi l' auteur-compositeur avec son compère David Porter des hits qui firent entrer, timidement, dans les charts Ruby Johnson. Malheureusement, comme nous l' apprend le livret, la carrière de Ruby Johnson tourna court. Elle continua de chanter dans les clubs jusqu' en 1974, puis elle décida de prendre un travail normal et de s' occuper d' enfants handicapés. Pas de plongée glauque dans l' alcool, la drogue... Donc, il n' y a pas que la chanteuse à redécouvrir, mais la femme aussi. Certains de ses premiers enregistrements augmentés d' un paquet d' inédits figurent sur "Ruby Johnson meets Pearl Reaves", mais le Cd semble indisponible pour l' instant.

14:37 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : soul

Les commentaires sont fermés.