Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2010

SCORPIONS : TAKEN BY FORCE.

31KBDF6C1HL._SL500_AA300_.jpgQue reste-t-il de nos amours... peut-être cet album de 1977. Scorpions vient de tirer cette année sa révérence discographique avec "Sting In The Tail". Il était temps, car ses derniers disques se ressemblaient tellement que l' on était proche de la parodie. "Taken By Force" essaie de démontrer qu' un groupe allemand peut avoir une envergure internationale. Si les Scorpions ne peuvent jouer dans la cour des grands tel que Led Zeppelin, Thin Lizzy ou Blue Öyster Cult faute à une non-ouverture à divers courants musicaux - les teutons ont un champ musical assez restreint -, ils peuvent aisément affronter UFO, être moins creux que Judas Priest ou plus mélodique que toute la nouvelle vague anglaise de Hard Rock / Heavy Metal qui allait éclore (la NWOBHM). Le guitariste Ulrich Roth, dont l' admiration pour Hendrix lui a fait commettre beaucoup d' erreurs surtout celle de chanter, fournit ses meilleures compositions avec "The Sails Of Charon" et "Your Light" où la voix de Klaus Meine y est magnifique ; peut-être les deux plus belles chansons qu' il n' ait jamais interprétées... Les hits efficaces "Steamrock Fever" et "He's A Woman - She's A Man" sont les autres sommets de l' album. Suivant son humeur du moment, on peut apprécier la semi-ballade "We'll Burn The Sky" ou la guimauve "Born To Touch Your Feelings"... Un petit mot sur les bonus du CD : "Suspender Love" est la face B du 45 tours "He's A Woman - She's A Man" et "Polar Nights" est une piste de l' album en public Tokyo Tapes qui ne pouvait-être mise sur le CD par manque de place, où Roth a la mauvaise idée de chanter et qui est un plagiat de certaines parties rythmiques de "Gypsy Eyes" sur l' album "Electric Ladyland" (1968) de Jimi Hendrix.

00:19 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : métal

Les commentaires sont fermés.