Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2010

ATLANTA RHYTHM SECTION : THE BEST OF.

41iz4wiTYUL._SL500_AA300_.jpgOn se dit : voilà un groupe qui m' est passé au-dessus de la tête pendant les seventies, il faut que je rattrape l' oubli avant que je meurs ! On me dit que c' est un groupe de "southern rock", du rock sudiste donc ! Un "Lynyrd Skynyrd" que je n' ai pas écouté ?! Bon, il faut se calmer... ce groupe est en fait un groupe euh... j' ose pas l' écrire des fois que les experts de Atlanta Rhythm Section me tombent sur la tronche... bah, c' est un groupe de rock FM seventies : les ballades "Dog Days", "All Night Rain", "Imaginary Lover" et "Do It or Die" sont d' ailleurs ce qu' on peut faire de mieux dans le genre. On serait plutôt du côté des Eagles avec les harmonies vocales de "Angel" par exemple ou au maximum de Little Feat ou des Doobie Brothers avec le très beau "Neon Nites".

La voix de Ronnie Hammond est agréable, un peu impersonnelle, mais n' a absolument rien de commun avec la gravelosité de Ronnie Van Zant, l' énergie de Rick Medlocke ou le machisme de Danny Joe Brown. Les deux guitaristes Barry Bailey et J.R. Cobb emploient souvent la technique "double-lead" et s' énervent un peu de temps en temps, ce ne sont pas des manchots ni des bourrins mais on n' est pas au niveau de Ed King. Le bassiste Paul Goddard est excellent. Le claviériste Dean Daughtry a la mauvaise idée d' employer quelquefois des synthétiseurs... mais il y a aussi des violons sur "Indingo Passion"... c' est vachement "southern rock" les violons... Bon, "Doraville" et "Jukin'" peuvent faire penser à du rock sudiste voire "Champagne Jam" ou "Georgia Rhythm"... par moments.

15:04 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pop-rock

Les commentaires sont fermés.