Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2010

MOTÖRHEAD : ANOTHER PERFECT DAY.

61tNtAAEyHL._SL500_AA300_.jpgC' est le dernier grand album (1983) de Motörhead. Inventeurs du speed métal, certains parlèrent de punk hard. Le dernier album qui repousse les limites. L' un des rares groupes de hard à ne pas faire de ballade à la noix où il y a toujours un accord « mineur » pour faire « joli ». Lemmy Kilmister et Phil « Philthy Animal » Taylor continuent ici d' être complémentaires. C' est la section rythmique royale de l' époque. La guitare sobre et efficace de « Fast » Eddie Clarke a fait place à celle acérée et incisive de Brian Robertson, dont le style se rapproche de Jimmy Page, et elle fait des merveilles. Les riffs de "Dancing On Your Grave", "Another Perfect Day" ou de "I Got Mine" sont inventifs et tendent vers l' harmonie. Les solis sont assez longs sans être ennuyeux et les coups de médiator de Brian Robertson agissent comme des petites piqûres sur notre cerveau. La chanson en introduction "Back at The Funny Farm" au rythme ultra-rapide n' a rien à envier à "Overkill". "Shine" était un single évident. "One track Mind" au tempo lent et âpre nous donne une vision de l' enfer. Un album que l' on taxe un peu hâtivement de « mélodique », mais qui est surtout plus technique par ces brisures et changements de rythme, et qui oblige à une écoute beaucoup plus attentive que les précédentes œuvres.

21:40 Publié dans Blog, Film, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, métal

Les commentaires sont fermés.