Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2010

GEORGE PAL : LE CHOC DES MONDES.

515bucY44AL__SL500_AA300_.jpgCe film d' anticipation, terme employé dans l' après-guerre et préféré à celui de science-fiction, est basé sur une trame classique qui sera un nombre incalculable de fois utilisée ou plagiée (au choix). Des scientifiques découvre que la Terre est menacée de désintégration par l' astre Bellus, son satellite Zyra pourrait servir de base de refuge car il serait semblable à notre planète. Aucune grande originalité dans l' histoire donc.

Bien sûr, on y ajoute que les scientifiques n' arrivent pas à convaincre les gouvernements qui ne croient pas en leur déduction et qu'ils sont obligés de trouver des financements privés de bienfaiteurs milliardaires, dont un est très "vilain", pour la fabrication d' une Arche de Noë... ah ces Américains... la Bible, toujours la Bible... On épaissit cette intrigue avec un aviateur vénal amateur de jolies femmes, un docteur amoureux éconduit, une fille de scientifique incarnée par la belle brune Barbara Rush dans l' une de ses premières apparitions à l' écran et seule interprète de ce film qui poursuivit une carrière de premier plan au cinéma avec des réalisateurs tel que Douglas Sirk, Nicholas Ray, Richard Quine ou Martin Ritt. John Hoyt (le vilain milliardaire) et Larry Keating (le père scientifique) sont surtout connus pour être des acteurs de second voire de troisième plan.


La photographie en technicolor de John F. Seitz et W. Howard Greene, les toiles peintes, les maquettes et les effets spéciaux (Oscar 1951) par leur naïveté et leur côté désuet nous plongent dans les années 50. Paradoxal pour un film d' anticipation, mais quel délice ! Ah ces Américains ! Le budget de cette production de George Pal, spécialiste de ce genre de film, avoisine le million de dollars, ce qui est assez important pour l' époque. Le réalisateur Rudoph Maté fournit un travail de professionnel.

Film en couleur de 1951. Durée : 79 mn. Format 4/3.
Langue audio anglaise et française. Sous-titres français.
Bonus : bande-annonce.
Bonne copie, mais aurait mérité une plus belle restauration.

vlcsnap-2010-09-29-08h41m52s188.pngvlcsnap-2010-09-29-08h44m26s190.pngvlcsnap-2010-09-29-08h46m18s15.pngvlcsnap-2010-09-29-08h48m32s72.pngvlcsnap-2010-09-29-08h51m48s0.pngvlcsnap-2010-09-29-08h55m12s6.png

11:17 Publié dans Blog, Film, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma, science-fiction

Les commentaires sont fermés.