Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2010

SCORPIONS : STING IN THE TAIL.

517O6H05r1L._SL500_AA300_.jpgBon, maintenant on en est sûr, car ils l' ont annoncé, c' est leur dernier album. Scorpions ne fera donc jamais de chef d' œuvre. Leurs meilleurs albums sont au mieux des demi-réussites (ou des demi-échecs). Bon d' accord, certains sont au trois-quart réussi : "Taken By Force" (1977), "Blackout" (1982) et "Love At First Sting" (1984).

Déjà, il faut virer, comme d' habitude, ces ballades simplistes aux mélodies faciles. "Lorelei" est variétochesque, avec une citation au début et à la fin, avec la petite mélodie au synthé, à "Send Me An Angel" (1991), et n' a rien à voir avec la superbe ballade éponyme de Theatre Of Tragedy sur "Aégis" (1998), qui eux savent en écrire des ballades. Et cela recommence avec "Sly", où, de nouveau, ils réadaptent les arpèges de "Send Me An Angel". "The Best Is Yet To Come" pourra certainement resservir pour une œuvre caritative quelconque. "The Good Die Young", avec son couplet nul façon Obispo mais au refrain réussi, ne peut pas faire une bonne chanson.

Les bons titres sont l' anthropophagique "Raised On Rock", qui ouvre l' album, avec une citation à "Rock You Like A Hurricane" (1984). "Sting In Tail" propose un Klaus Meine très inspiré. Bien aussi pour le tempo plombé de "Slave Me". "No Limit" est pas mal, sans plus. Les meilleures chansons du CD sont le hard énervé "Rock Zone" et le hard mélodique "Turn You On". "Spirit Of Rock" - la mélodie de ce titre a un côté irritant "poppy" - et "Let's Rock" sont moyennes et servent un peu de bouche-trou.

Cet album est tout de même beaucoup plus spontané que les précédents "Unbreakable" (2004) et "Humanity Hour 1" (2007) où le terrifiant Desmond Child est présent, grâce aussi à Mathias Jabs dont les chorus de guitare sont plus en roue libre, mais malheureusement pas assez.

Une question nous taraude tout de même. Le paquet de collaborateurs à la composition des chansons : Mikael Nord Andersson, Martin Hansen, Eric Bazillian, Christian Kolonovits, Anders Wiks et Fredrik Thomander. Tous ces talents - avec bien sûr Klaus Meine, Rudolf Schenker et une participation de Jabs - pour nous donner 5 ou 6 excellents titres... plus 2 ou 3 moyens... sur douze...

16:32 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scorpions, musique

Les commentaires sont fermés.