Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2010

JEAN GABIN : LEUR DERNIÈRE NUIT.

51j7dBOcmSL._SL500_SS130_.jpgCe film beau et sensible n' est pas très populaire auprès du public de Jean Gabin. Pourtant, c' est un drame policier - scénarisé (avec l' aide de Jacques Cehlay) et réalisé par Georges Lacombe en 1953 d' après le roman de Jacques Constant - d' une grande finesse dans la description de ses personnages.

Gabin, bibliothécaire mais en fait braqueur, cache en plus un lourd passé. Madeleine Robinson, venue se réfugier dans cette pension de famille pour des problèmes conjugaux, a des secrets bien plus difficilement avouables. Ces traits de caractère sont amenés de manière subtile par une mise en scène toute en émotion retenue qui ne cherche pas l' efficacité à tout prix, même si elle est un peu trop sobre. L' interprétation du couple Gabin-Robinson est un modèle de probité. Robert Dalban apporte un humanisme à son rôle d' inspecteur de police, lui qui incarnait surtout les fripouilles.

Georges Lacombe s' est bien rattrapé avec ce troisième et dernier film avec Gabin , après l' échec artistique et commercial de "Martin Roumagnac" (1946) avec Marlène Dietrich, qui fut très préjudiciable à la carrière de Gabin jusqu' au succès de "Touchez pas au grisbi" (1953) de Jacques Becker. Le deuxième film qu' ils firent ensemble "La nuit est mon royaume" (1951) est honnête et mérite une redécouverte.

Film en noir et blanc d' une durée de 91 mn. Pas de bonus. Copie non-remasterisée, mais de très bonne qualité.

Leur derniere nuit 1.pngLeur derniere nuit 2.pngLeur derniere nuit 3.pngLeur derniere nuit 4.png

22:11 Publié dans Blog, Film, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : drame, cinéma

Les commentaires sont fermés.