Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2010

RITA HAYTWORTH par BARBARA LEAMING

Si vous croyez que la vie de Norma Jean Baker (1926-1962) est faite de51Q6UIVqC0L__SL500_AA300_.jpg souffrance et de désastre, eh bien, celle de Margarita Carmen Cansino (1918-1987) n' est pas mal aussi dans le genre !  Car Rita "La déesse de l' amour" n' a pas mis fin à ses jours à l' âge de trente-six ans, elle vécut soixante-huit années. Soixante-huit années de malheur.

La théorie de Barbara Leaming est que toute la vie privée chaotique de "La bombe atomique", découle de la relation incestueuse avec son père.  Comme toutes les victimes d' inceste, Rita Hayworth ne peut avoir des relations calmes et stables. D' où cinq mariages ratés... en dix-huit ans. Les plus connus, celui avec Orson Welles, il ne s' en remit pas non plus, car le génie connaissait la vérité, et le prince Ali Khan, qui ne pensait qu' à augmenter son tableau de chasse d' une proie supplémentaire, surtout si elle faisait partie des étoiles de l' usine à rêves.

Bien entendu, elle fut une bonne actrice. La brillance de "Gilda" (1946) et de "La dame de Shangai" (1948) n' existeraient pas sans elle. "Salomé" (1953) passera à la postérité, juste pour elle. Il ne faut pas oublier ses premiers films où elle tenait d' excellents seconds rôles : "Seuls les anges ont des ailes" (1939), "Strawberry Blonde" (1941) et "Arènes sanglantes" (1941). On peut faire l' impasse sur la période 1935-1938. Très bonne danseuse, elle formera avec son père, professeur de danse, un couple célèbre avant-guerre. Malheureusement, comme chanteuse, sa voix sera pratiquement toujours doublée.

La maladie d' Alzeimer, les premiers symptômes apparurent au début des années soixante, et l' alcoolisme l' obligeront à vivre en quasi-recluse. Les films de 1964 à 1972 nous montrent petit à petit l' altération de sa beauté...

20:02 Publié dans Blog, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biographie, cinéma

Les commentaires sont fermés.