Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

GENE TIERNEY : MADEMOISELLE, VOUS DEVRIEZ FAIRE DU CINÉMA...

41XGS2DN6ZL__SL500_SS130_.jpgCertainement, l' autobiographie la plus connue d' une étoile éternelle d' Hollywood. Sa beauté et son allure hanteront longtemps encore les cinéphiles. Gene Tierney fut l' actrice mythique d' une dizaine de chefs d' œuvre : "La route du tabac" (1941), "Shangai Gesture" (1942), "Le ciel peut attendre" (1943), "Laura" (1944), "Péché mortel" (1945), L' aventure de Madame Muir (1947), "Le mystérieux docteur Korvo" (1949), "Les forbans de la nuit" (1950), "Mark Dixon détective" (1951), "Le gaucho" (1952)... et d' autres films à redécouvrir : "Le chevalier de la vengeance" (1942), "Le château du dragon" (1946), "Capitaine sans loi" (1952)... une filmographie quasi exemplaire.

Mais, ce n' est pas la partie la plus importante du livre. Gene Tierney traite même sa carrière avec une certaine désinvolture. Son drame personnelle est la naissance de sa fille trisomique et la culpabilité qui la persécuta. Le passage, où elle apprend comment elle contracta la rubéole, est terrifiant. Cette révélation la mena à quitter le cinéma et à se faire soigner dans des hôpitaux psychiatriques aux méthodes inhumaines faites de douches glacées, d' électrochocs... des scènes qui s' intégreraient parfaitement dans "Shock Corridor" (1963) de Samuel Fuller. L' enfer sur terre. Ce drame n' est pas une tragédie spécifiquement hollywoodienne ; mais un drame qui peut arriver à n' importe quelle femme. C' est peut-être pour cette raison que cette autobiographie nous touche profondément.

17:16 Publié dans Blog, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autobiographie, cinéma

Les commentaires sont fermés.