Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2010

ROBERT ALDRICH par MICHEL MAHÉO

9782869300842.gifMichel Mahéo est un fondu de Robert Aldrich. Et comme tous les fondus, il fonce bille en tête. Dans l' introduction de son livre, il dit qu' un échec d' Aldrich vaut mieux qu' une réussite de Lumet, de Pakula, voire Pollack.

Si des œuvres sont à redécouvrir : "Feuilles d' automne" (1956), "El Perdido" (1961), "Le démon des femmes" (1968), "Faut-il tuer Sister George ?" (1968), "L' empereur du nord" (1973), les deux films avec Burt Reynolds, "Bandes de flics" (1977) ou "Deux filles au tapis" (1981) ; certains films sont des échecs irrémédiables : Les deux westerns parodiques que sont "Quatre du Texas" (1963) et "Un rabbin au far-west" (1979), "Trahison à Athènes" (1959) où il ne fut pas soutenu par Robert Mitchum - dans son mode "rebelle", mais je viens chercher le chèque à la fin du tournage - et "Sodome et Gomorrhe" (1963).

Mais on peut apprécier ce livre d' environ 150 pages, par la conviction, les arguments et les renseignements de Michel Mahéo. C' est le seul ouvrage sur "Big Bob" que l' on peut se procurer facilement. En espérant qu' un jour, Claude Chabrol, son plus grand exégète, écrive enfin le sien.

16:19 Publié dans Blog, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biographie, cinéma

Les commentaires sont fermés.