Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2010

URIAH HEEP : FIREFLY.

41aHIGEnvBL__SL500_AA240_.jpgUriah Heep est entre deux courants des années 70. Cet engeance de "rock progressif" et le satané "hard rock". Deux genres très décriés par la critique rock spécialisée (?). Pourtant du "rock progressif", Uriah Heep n' en a pas les principaux défauts : Morceaux de musique interminables et musiciens virtuoses démonstratifs. Du "hard rock", il n' en a pas les principales qualités : Énergie simple et directe et riffs rentre-dedans.

En ce qui concerne le style Uriah Heep, et plus particulièrement cet album, leurs meilleures chansons sont plutôt un tempo moyen tel que "The Hanging Tree" ou des ballades comme "Wise Man" et le beau "Rollin on". Les titres rocks comme "Who Needs Me" et "Do you Know" sont des pastiches sympathiques sans plus. Le complexe "Been Away Too Long" passe un peu mal l' épreuve du temps de ce disque très typé seventies. Par contre, "Firefly" avec ses changements de rythmes et ses chœurs très "Crosby, Stills and Nash" est intéressant.

John Lawton remplace à partir de cet album David Byron. Si il est un chanteur plus agressif, il ne possède néanmoins pas l' aisance et le lyrisme de son prédécesseur. Il force souvent sa voix quand elle arrive dans les aigus. Il sera beaucoup mieux sur "Fallen Angel", le troisième, dernier et meilleur disque qu' il fera avec Uriah Heep.

13:32 Publié dans Blog, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : uriah heep, firefly

Les commentaires sont fermés.