Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2009

DEAN MARTIN par NICK TOSCHES.

51NCPY670YL__SL500_AA240_.jpgDino, le seul rival de Robert Mitchum dans le "je m' en foutisme" et l' alcoolisme. Dans son enfance, la mafia, il l' a connu contrairement à Frank Sinatra. Le début de "Good Fellas" de Martin Scorcese, c' est un peu Dino.

Son duo avec Jerry Lewis ne fut pas terrible, à part "Artistes et modèles" (1956) de Tashlin. Ils firent mieux séparément : "Le bal des maudits" (1958) de Dmytryk, "Comme un torrent" (1959) de Minnelli, "Rio Bravo" (1959) de Hawks, "Embrasse-moi idiot" (1964) de Wilder, "Les quatre fils de Katie Elder" (1965) et "Cinq cartes à abattre" (1968) tous les deux d' Hathaway, en ce qui le concerne.

Le rat pack - Frank Sinatra, Dino, Peter Lawford, Sammy Davis jr pour les principaux membres - fit les pires films hollywoodiens dans les années 60; gâchant des talents comme Robert Aldrich, Gordon Douglas ou John Sturges.

De toute façon, Frank Sinatra voulait-être Dino, pas l' inverse contrairement aux apparences. La "cool attitude", c' est Dino.

Nick Tosches a trouvé un sujet de choix qui lui permet de mettre la "petite histoire" de Dean Martin dans l' Histoire. Il est aussi un styliste. Un grand plaisir de lecture.

09:11 Publié dans Blog, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biographie, cinéma

Les commentaires sont fermés.